P1430757

Aujourd’hui nous vous proposons de prendre la direction du nord de la France pour y déguster la flamiche au maroilles, une savoureuse tarte «Ch’ti » garnie de lamelles de maroilles et de crème fraîche.

Attention, il ne faut pas confondre la tarte au maroilles réalisée avec une pâte brisée et la flamiche au maroilles qui elle se réalise avec une pâte levée !

Le maroilles est un fromage au lait cru de vache, à pâte molle et à croûte lavée rouge orangé. Créé au Xe siècle par un moine de l’Abbaye de Maroilles, ce fromage est fabriqué en Thiérache, zone d’Appellation Contrôlée, à cheval sur les départements du Nord et de l’Aisne. 

Savez-vous que le maroilles existe sous plusieurs formats,

Le Maroilles (4/4) : 720 g minimum affiné

Le Maroilles « Sorbais » (3/4) : 540 g minimum affiné

Le Maroilles « Mignon » (1/2) : 360 g minimum affiné

Le Maroilles « Quart » (1/4) : 180 g minimum affiné

Si vous aimez le bocage et les herbes grasses, si vous cultivez le goût de l’authentique, alors vous aimerez le Maroilles, ce fromage à la pâte souple et onctueuse. Rude au premier abord, généreux à cœur, c’est au dire des connaisseurs «  Le Maroilles, le plus fin des fromages forts ! »

Rappelez-vous la scène du petit-déjeuner avec le maroilles trempé dans le café dans le film Bienvenue chez les Ch’tis ! Et de cette réplique  « vous avo tort. Ch’est moins fort dans l’bouc qu’a L’odeur » ;-)

Le Maroilles dans bienvenue chez les Ch'tis

Que les gourmets au palais sensible soient rassurés, son goût corsé est atténué par la cuisson ;-)

Comme souvent pour les spécialités régionales, chaque famille possède sa recette...  ici nous vous proposons celle issue d’un très joli livre préfacé par Paul Bocuse « les meilleures recettes de nos terroirs ». Une très bonne recette dont nous vous mettons le texte initial mais dont nous avons modifié le temps de cuisson car les 10 minutes préconisées étaient vraiment insuffisantes...

Vous pouvez déguster la flamiche au maroilles en entrée ou en plat principal et l’accompagner de quelques feuilles de salade.

Pour cette recette, pour 4 à 6 personnes en plat principal, il vous faudra :

  • 250 g de farine
  • 20 g de levure fraîche de boulanger
  • 1 pincée de sel
  • 3 c. à soupe de lait tiède
  • 50 g de beurre fondu
  • 2 c. à soupe de crème fraîche 
  • 350 g de maroilles
  • 2 œufs 
  • poivre 

Dans un bol, délayez la levure dans le lait tiède.

Mettez la farine dans un récipient, ajoutez un œuf, le sel, la levure avec le lait et le beurre fondu.

Mélangez avec une spatule. Pétrissez longuement la pâte jusqu’à ce qu’elle devienne élastique.

P1430724P1430725P1430728

La battre sur le temps de travail fariné puis en faire une boule que l’on recouvrira d’un torchon (pour la laisser reposer et augmenter de volume).

P1430731P1430733

Découpez le fromage en lamelles.

Battez l’autre œuf avec la crème fraîche. 

P1430739P1430743

Au bout de 1 h, déposez la pâte dans un moule (étalez-la simplement avec les doigts).

Parsemez de lamelles de maroilles.

P1430735P1430740

Poivrez (ne salez pas, le fromage est déjà bien salé). 

Versez dessus le mélange œuf et crème.

P1430744P1430746

Enfournez et laissez cuire 10 mn dans un four préchauffé à 220°... nous avons prolongé la cuisson de 12 mn en baissant la température du four à 200°. Votre flamiche doit être bien dorée.

P1430751P1430760P1430765P1430773P1430752P1430759

A déguster, sans modération....

 Attention vous recevrez un mail de confirmation à valider! Vous pouvez également retrouver Philandcocuisine sur  Facebook ,  Pinterest  et  instagram 😉